10 juin 2018
par Rémi
0 Commentaires

Nouvelles de Leogane

Le projet a bien démarré. Le terrain mis à disposition par Jean-Ary est bien situé car proche de la rivière. Il a été délimité par une plantation de bambous.
Le hangar pour la pépinière est construit et on commence à mettre le terreau dans des sacs qui accueilleront les futures semences. Un emploi a été créé pour l’entretien de la pépinière au coût de 20 €/ semaine

Par ailleurs, une ONG hollandaise passe de temps en temps pour donner des fournitures scolaires et l’ONG GOALS poursuit à Léogane son action d’éducation par le football.
- Le secteur bénéficie de la présence de la Croix Rouge nouvellement basée sur un terrain à proximité.

 

19 mai 2018
par Rémi
0 Commentaires

Fete du drapeau en Haiti

Le 18 mai est la date de la fête du drapeau haïtien.

C’est une date importante dans l’Histoire d’Haïti et dans l’Histoire du monde. C’est une source de fierté et de consolation pour chaque Haïtien, pour celui qui vit en Haïti et pour celui qui vit à l’extérieur du pays. Elle est une source de fierté en ce sens que les Haïtiens ont réussi l’impossible, l’impensable et l’inimaginable. Ils ont, quoiqu’inférieurs en nombre et en armements, réussi à mettre en déroute les forces armées de la France colonialiste et ont tenu en échec des militaires expérimentés qui ont suivi Napoléon un peu partout en Europe et en Afrique, notamment en Égypte.

L’Haïtien porte en lui cette fierté que rien ne saurait lui enlever. Elle est une source de consolation en ce sens que, en dépit du spectacle de désolation qu’offre le pays, l’espoir n’est pas perdu.

Le 18 mai, lors du Congrès de l’Arcahaie, un accord a été réalisé, qu’un pacte a été conclu et que la décision a été prise de faire un pays, de former une nation, de se libérer à tout jamais du joug français et de créer un drapeau qui désormais, lorsqu’il flotterait dans l’azur, rappellerait aux Haïtiens la bravoure de leurs aïeux, le courage de leurs ancêtres et les prouesses de ceux qui sont morts en martyrs. Qui leur rappellerait que des hommes et des femmes, toutes couleurs confondues, ont donné leur vie en sacrifice afin que les Haïtiens puissent vivre librement et souverainement sur un territoire qui leur appartient, sur un sol où ils sont les seuls et uniques maîtres, sur une terre qui est à eux, dans un pays où ils sont citoyens à part entière et où leurs droits sont reconnus et respectés.

15 avril 2018
par Rémi
0 Commentaires

Marche du 15 avril

La marche solidaire s’est déroulée sous un beau soleil de Printemps avec la participation de 45 personnes.
Jean Claude Sauvée nous a parlé de l’histoire du moulin de Pont Réan, du moulin du Boël et des carrières environnantes. Le partage d’un gouter a clôturé l’après midi.

1 avril 2018
par Rémi
0 Commentaires

Projet de reboisement à Leogane

 Fin 2016, en concertation avec les parents d’élèves et l’association des paysans de Fondwa (APF) regroupant environ 3500 paysans nous avons commencé à réfléchir à un projet de reboisement.Des contacts ont été pris avec l’association AFAM qui a développé un projet de reboisement à Marbial, commune de Jacmel. Nous nous sommes inspirés de ce projet pour le transposer à l’école de Bel Air.

Pendant plusieurs mois, nous avons réfléchi avec les partenaires locaux afin de monter ensemble un projet dont les principes sont les suivants :
-chaque élève reçoit un lot de plantules
- Il s’engage à les planter et à en prendre soin
- au bout de 2 ans, on vérifie le nombre de plantes restantes pour chaque élèves
- Pour “récompenser” leur travail, les frais de scolarité seront pris en charge au prorata du nombre de plantes.

Les  objectifs :
- sensibiliser les enfants et leurs parents à la protection de l’environnement notamment pour éviter la déforestation massive
- Avoir une bonne couverture végétale à fondwa où une bonne partie des terres dénudées sera reboisée.
- Améliorer les revenus des parents et des paysans en plantant des arbres fruitiers dont ils pourront consommer les fruits ou les vendre au marché.

Ce projet va permettre de reboiser les zones dénudées et de combattre l’érosion.L’association APF (Association Paysan Fondwa) fait profiter les parents et les élèves de son expérience notamment pour le choix des lieux de plantation et l’entretien des plantules. Jean-Ary Beauvais est responsable de l’APF et référent de ce projet auprès de  l’école.
Le projet a démarré avec le choix  du terrain et le début de la construction du bâtiment,pour continuer, il nous faut financer l’achat des outils et les semences.