24 octobre 2020
par Rémi
0 Commentaires

Fin d’année scolaire 2019 2020 en Haiti

Conformément au calendrier scolaire 2019-2020 révisé, la session unique des examens du bac 2020 (traditionnel et secondaire rénové) s’est tenue comme prévu, au cours de la semaine du 19 au 23 octobre.

Selon les chiffres fournis par le Bureau National des Examens d’État (BUNEXE),
119,287 candidats étaient attendus à ces épreuves officielles dont 105,530 nouveaux candidats en 44,276 en Philo et 61,254 en NS4 plus 13,757 candidats recalés dont 2,107 en NS4 et 11,650 en Philo.

pour l’école primaire de Bel air que nous aidons, la remise de diplômes s’est effectuée.
la reprise des cours sera le 4 novembre

26 septembre 2020
par Rémi
0 Commentaires

Nouvelles de l’école de Bel air

Toujours en Haiti :
La tempête a emporté une partie du toit de l’école. Les parents ont entrepris de le réparer eux-mêmes. Nous avons décidé de leur apporter une aide financière de 500 € pour l’achat des matériaux nécessaires (une cinquantaine de taules). Cette somme vient en complément des 200€ versés par une ONG. Un des parents a donné un cocotier pour réaliser de nouveaux chevrons.
Malheureusement les prix ont flambé ce qui ajoute à la difficulté.
La pépinière : Elle a été abîmée par l’ouragan. Cependant, les plantes pourront être mises en place sur le secteur. Il n’y a pas eu de pluie de février à juin mais l’arrosage a bien fonctionné grâce à la source à proximité. Le captage est en bon état et des jerricans ont permis de stocker de l’eau.
Le secteur de Fondwa n’a pas été touché par le virus. Cependant, suivant les directives nationales, l’école a été interrompue 4 mois. Le programme scolaire a repris le 10 août, et doit se poursuivre jusqu’au 15 novembre pour terminer l’année scolaire 2019-20. La nouvelle année scolaire commencera au mois de décembre.
A ce jour 85 élèves sur les 103 inscrits sont revenus. La classe se déroule sans masque car ni l’école ni certains parents n’ont les moyens d’en acheter et le gouvernement n’aide pas

19 septembre 2020
par Rémi
0 Commentaires

Nouvelles d’Haiti

Bien avant que la pandémie de coronavirus ne vienne paralyser
l’économie mondiale, les Nations unies avaient déjà estimé que 40 % des Haïtiens auraient besoin d’une assistance humanitaire d’urgence cette année. Réalisées en octobre 2019, les projections avaient établi qu’à partir de mars 2020, près de trois millions d’haïtiens allaient se retrouver en situation d’insécurité alimentaire sévère, échelon qui précède la situation de famine selon la classification utilisée par l’ONU. (Ouest-France 3/5/2020)

A cela s’ajoute la tempête Laura qui a déferlé le 23 août avec d’importantes pluies et des ventsviolents. Elle a provoqué des inondations et fait plusieurs victimes.

Pour l’école de Bizoton : Bernard Durandis de notre association, a pu contacter Frantz au téléphone, l’actuel directeur de l’école, fils aîné de Jean Robert le directeur précédent.
« C’est très compliqué pour eux financièrement. Ils ont repris l’école. La grande majorité des élèves sont revenus, mais les parents n’ont pas de quoi payer les frais de scolarité demandés. L’Etat haïtien a promis une subvention exceptionnelle aux établissements scolaires, mais ils n’ont rien reçu pour l’instant.

31 août 2020
par Rémi
0 Commentaires

rdv au forum le 5 Septembre 2020

Bonjour à tous,
Nous serons présents au forum des associations samedi 5 septembre de 9h30 à 15h
Ces dernier temps, beaucoup de manifestations ont été annulées malheureusement.Nous manquons de moyens pour poursuivre nos actions.
Nous avons besoin de votre soutien pour soutenir les 2 écoles en Haiti (versement des salaires aux professeurs et reboisement du secteur de Fondwa) et la scolarité de jeunes filles au Maroc.
Nous vous donnerons des nouvelles courant Septembre
à bientot

11 mai 2020
par Rémi
0 Commentaires

Quelques nouvelles

Une réunion s’est tenue mardi dernier en visio.

Nouvelles du Maroc :
Tout est à l’arrêt. Le confinement est décrété jusqu’à la fin du mois de mai mais tout va bien à Fint.

Nouvelles d’Haïti :
La pandémie du Coronavirus s’ajoute à la crise politique et économique. Le virus est
présent depuis 2 mois mais le nombre de victimes semble limité : une dizaine de morts, une centaine de contaminés. Est-ce le comptage qui serait peu fiable ou bien cela pourrait-il s’expliquer par la jeunesse de la population comme en Afrique ? Mais le pays est en grande souffrance et la population vit dans l’insécurité.
Des groupes armés empêchent l’accès à certains quartiers. Les prix des produits de première nécessité sont en hausse et on craint la famine. Tout est à l’arrêt, l’aéroport est fermé, mais les gens ne peuvent pas respecter le confinement. Les logements sont exigus et il faut sortir pour vivre et se nourrir…
Les écoles sont fermées et on n’annonce pas de reprise pour le moment.

Toutes les manifestations ont été annulées ce qui représente pour nous un manque à
gagner. Nous avons actuellement une cinquantaine d’adhérents qui ont renouvelé leur adhésion.

Nos actions :
- Nous maintenons notre Marche Solidaire, le dimanche 27 septembre, qui pourrait s’envisager dans le respect des règles sanitaires.