Notre Histoire

L’ASSOCIATION BRUZOISE D’AIDE AUX RÉFUGIÉS a été créée le 6 décembre 1979 dans le but de venir en aide aux populations de Sud-Est asiatique fuyant leur pays (boat-people).

Dans l’année qui a suivi, l’association a accueilli une famille laotienne et lui a trouvé un logement, des meubles et un travail. Elle a, par ailleurs, aidé financièrement une autre famille accueillie à RENNES. Outre le LAOS, d’autres pays avaient besoin de notre soutien: la HAUTE-VOLTA, le CAMBODGE envahi par le VIETNAM, l’AFGHANISTAN à qui une aide matérielle a été versée dès juin 1982, suivie d’envois de médicaments, vêtements et couvertures.

La première Assemblée Générale a eu lieu le 12 décembre 1980.

Trois soirées festives ont permis de faire découvrir le CAMBODGE, l’AFGHANISTAN, le LAOS.

Le 1er décembre 1983, « l’Association d’aide aux réfugiés » prend le nom de « BRUZ SOLIDARITE ».

Voici un rétrospective de 2013 aux années 1980

ANNÉE 2013

  • HAÏTI :En ce moment, le pays traverse une grave crise politique. Le gouvernement en place n’a pas su prendre les bonnes décisions pour rassembler le peuple haïtien. En 2012, il devait organiser des élections municipales , il ne l’a pas fait et il a nommé des maires arbitrairement. En 2013 il devait y avoir des élections législatives, en vain. Les partis politiques de l’opposition ont demandé le départ du président Martelly et de son gouvernement mais tous s’accrochent au pouvoir.Depuis ce 24 janvier, tous les partis de l’opposition, le gouvernement, des parlementaires, des représentants de la société civile sont rassemblés sous la conduite de la présidence de la conférence épiscopale d’Haïti pour réfléchir et prendre des décisions pour une sortie de crise. Nous espérons que cette réunion débouchera sur un bon consensus politique bénéfique pour le peuple haïtien.Pour l’éducation, l’action du gouvernement est toutefois positive car le président a fait de ce domaine une priorité en voulant que tous les enfants sachent lire et écrire. Il y a plus d’écoles et elles reçoivent toutes une petite aide de l’état.
  • MAROC : Au mois d’Avril, J.Granier, adhérent, a été reçu à Fint par Abdel , président de l’association « Alwaha ». L’école primaire a besoin de travaux: la construction de sanitaires est indispensable mais onéreuse, environ 10000€(La ville de Ouarzazate participe pour 7000€) En novembre nous avons envoyé 557€.Depuis la rentrée, 10 jeunes filles sont internes au collège de Ouarzazate et notre participation aux frais d’internat a été de 1000€.Ce soutien leur permet de poursuivre exceptionnellement leurs études au delà de l’école primaire.Y.et C Brunet, adhérents, ont cette année encore rencontré les habitants de l’oasis et remis les pulls tricotés par les « mamies » de Livré sur Changeon.
  • MADAGASCAR : La petite école de l’île de Mitsio qui compte environ 90 élèves a reçu 600€ de notre part:300€ pour 2012-2013 et 300€ pour 2013-2014. Modéran, notre interlocuteur, précise qu’il n’y a que 2 classes et donc que les élèves sont répartis en 4 groupes, 2 pour le matin et 2 pour l’après-midi. Les instituteurs enseignent la lecture, l’écriture, le calcul et quelques autres matières.
  • Manifestations : Marche Solidaire,Conférence sur l’éducation en Haïti, Marché des Potiers, Marchés de Bruz, Braderie de Bruz, buvette à la Soirée « Traviata » , Vente de confitures à la porte de l’église de Bruz, de Chartres et de Pont-Péan, Concert solidaire . Marché de Noël de Bruz, Confection de paquets cadeaux au magasin Picwic de Rennes,

ANNÉE 2012

  • HAÏTI: Le 12 Janvier 2010, un séisme dévastait Haïti faisant 250 000 morts, 300 000 blessés et 1,2 million de sans abri. Près de 3 ans plus tard, un quart d’entre eux (360 000) vit encore dans les 496 camps d’urgence dressés juste après la catastrophe. La plupart sont là depuis tout ce temps. Ils sont en majorité sans emploi. Les familles sont le plus souvent monoparentales. L’OIM (Organisation Internationale des Migrations) lance un appel à l’aide internationale de 2 millions de dollars pour aider financièrement les familles qui sont toujours dans ces camps (OF du 22.23 Décembre).En Septembre, la tempête Isaac est passée sur le pays, a fait des morts, beaucoup de dégâts matériels et a détruit une partie des cultures. Et en Octobre le cyclone Sandy a eu les mêmes effets dévastateurs. Aussi, aujourd’hui, en Haïti, la flambée des prix des denrées alimentaires précipite de nombreuses personnes dans une misère extrême, alors que le petit État qui a porté au pouvoir l’ancien chanteur populaire Michel Martelly tente toujours de se remettre du séisme. La fluctuation des prix n’est pas un phénomène nouveau en Haïti, le pays le plus pauvre de l’hémisphère occidental dont l’économie repose fortement sur les importations.Le président Michel Martelly a déclaré « Il faut commencer par former l’homme haïtien avant de construire des bâtiments ».C’est bien la mission de Bruz Solidarité dans ce pays: L’EDUCATION des enfants.
    A l’école  de bel air à Leogane: L’année scolaire 2011-2012 s’est bien passée En 2012, nous avons fait parvenir 2700€ pour les salaires des enseignants. En Septembre la rentrée se préparait pour 107 élèves et 6 professeurs  mais avec Isaac elle a été repoussée au 1er Octobre. Après le passage de Sandy en Octobre la situation est devenue inquiétante : problème avec le captage d’eau et de plus l’école ne reçoit ,plus d’aide alimentaire.Toujours en 2012, nous avions proposé de financer l’achat de chèvres. L’association qui gère l’école a accepté notre idée et rédigé un « contrat » : les chèvres seront la propriété de l’école, chaque animal sera confié à une famille et les chevreaux à naître seront vendus au profit de l’école. Cette vente va lui permettre d’aller vers l’autonomie financière.1000€ ont été envoyés pour la mise en place du projet : 16 chèvres ont été achetées et malgré Isaac et Sandy, elles vont bien.
    Ecole de Bizoton à Port au Prince.
    Lors de l’année scolaire 2011-2012 nos efforts se sont beaucoup orientés vers l’école de Bizoton qui compte plus de 600 élèves. Après la visite de Bernard Durandis en Haïti au mois de janvier dernier, nous avons envoyé exceptionnellement 2000€ pour aider le directeur à payer les instituteurs. Nous avons appris que Bruz Solidarité est la seule source de financement de l’école (à part les quelques parents qui sont en mesure de payer les frais de scolarité) contrairement à ce que nous pensions. Depuis le séisme de 2010, le nombre desélèves a augmenté et les parents ont de plus en plus de difficultés à payer. Le directeur «a du mal à joindre les deux bouts » et à garder les enseignants. Comme soutien habituel, nous avons envoyé 2000€ en février 2000€ en octobre pour la rentrée des classes et 1000€ en décembre. Après le passage, fin octobre, de l’ouragan Sandy qui a fait plus de 60 morts et causés beaucoup de dégâts matériels dans le pays, Bruz Solidarité a décidé d’envoyer 2000€ début novembre pour réparer les toits de l’école C’est une école en souffrance financièrement, mais qui joue un rôle important dans un bidonville : éducation et encadrement des enfants et jeunes du quartier, soutien moral pour les parents. Ses résultats sont très encourageants : 93% de réussite aux examens officiels.
  • MAROC : Lors de sa visite à Fint au printemps dernier, J.Granier (adhérent) a rencontré Abdel de l’association « Alwaha » qui lui a fait visiter l’école et le local de l’association permettant l’accueil des jeunes enfants et l’alphabétisation des femmes. Des fournitures scolaires et trois ballons ont été achetés et distribués (118€). Grâce au FC Bruz, un jeu de maillots de foot a été offert et les pulls tricotés par les « mamies » de Livré sur Changeon ont été également très appréciés.Il s’est rendu à l’internat du collège de Ouarzazate et rencontré les jeunes filles que nous aidons en versant 500€ pour leurs frais de pension. Elles ont échangé avec lui sur leur scolarité. Les souhaits d’Abdel pour l’école et les enfants : Maintien du versement des frais d’internat au collège de Ouarzazate pour 5 filles qui aimeraient continuer leurs études au-delà de l’école primaire.
  • Manifestations : Marchés à Bruz en Mai et en Octobre : La vente de gâteaux, crêpes, confitures, artisanat…Le 6 Mai nous avons tenu la buvette du Marché des Potiers de l’A.L.B. Braderies à Bruz (dimanche 13 Mai) et à Vezin (dimanche 3 Juin) Ventes de confitures et de fruits à Bruz, Pont-Péan et à la boulangerie de Pont -Réan , Le 1er Septembre nous étions présents au Forum des Associations et du Bénévolat;Le 19 Octobre la Journée du refus de la misère était organisée par ATD Quart Monde et la municipalité de St Erblon sur le thème de la culture. Bruz Solidarité avait un stand pour présenter artisanat, livres, peintures d’Haïti. Le 23 Novembre nous tenions la buvette pour la soirée culturelle de la semaine des solidarités préparée par le CCAS.; Marché de Noël de Bruz le samedi 1er et le dimanche 2 décembre. L’office du Tourisme nous a permis de vendre des livres et de l’artisanat haïtien et marocain .Confection de paquets-cadeaux au magasin Picwic de Rennes les 19 et 21 décembre 381€. Nous remercions chaleureusement les adhérentes qui ont participé à cette action

port au prince Haiti

ANNÉE 2011

  • HAÏTI: Ecole de Léogane : En mars, il y avait 106 élèves pour 5 classes. Financées par notre association après le séisme, la clôture de l’école a été réalisée et la cantine fonctionne. En octobre, il y avait 127 élèves pour 7 classes avec 6 instituteurs. Une personne a été recrutée pour les 27 enfants de maternelle, 2 femmes s’occupent de la cantine et il y a un gardien. Nous avons versé cette année 2700€ pour le salaire des instituteurs. Le directeur Robinson Beauvais, frère d’Emmanuel notre correspondant, est payé par une autre association , une ONG hollandaise forme les enseignants, fournit sacs à dos et crayonset le PAM (programme alimentaire mondial) donne de la nourriture (riz, huile…).Ecole de Bizoton (Port au Prince) : Après le 12 Janvier 2010, de nombreux établissements ayant été détruits, l’école de Bizoton a accueilli plus de 600 enfants. En Décembre 2011, elle comptait 512 élèves dont 52 en secondaire (6e et 5e) et dispose de 13 classes.Avec le Collectif Haïti 35, nous avions proposé de demander à la Fondation de France une subvention pour la construction de 2 classes supplémentaires. Le dossier très compliqué n’est toujours pas déposé car les nouvelles constructions doivent être aux normes antisismiques et il est très difficile d’obtenir les bons documents de la part de la direction. Fin Décembre, Bernard Durandis s’est rendu en Haïti et a rencontré J.R Charles, le directeur, qui lui a fait part de ses grosses difficultés financières. Les élèves doivent payer des frais de scolarité annuels d’environ 40€ pour l’enseignement en maternelle et en primaire et 60€ pour le secondaire. Beaucoup de familles ne peuvent pas payer. L’état haïtien n’a rien versé pour l’instant. La seule aide a été celle de Bruz Solidarité. En 2011 nous avons envoyé 3500€ pour le salaire des instituteurs qui reçoivent en moyenne 100€ par mois mais ce n’est pas suffisant pour verser un salaire chaque mois aux enseignants et encore moins pour demander à un architecte de faire des plans et les papiers exigés par la Fondation de France. Malgré tout, les enfants dont les familles ne paient pas continuent à suivre les cours

- visite de Bernard Durandis en Décembre

  • MAROC :Le premier semestre 2011 nous avons participé au paiement du loyer d’une maison à Ouarzazate afin de permettre à 6 garçons de Fint de suivre leurs études au collège de cette ville. A la rentrée nous avons envoyé 500€ pour aider au règlement des frais d’internat de 5 jeunes filles également de Fint , pour leur permettre d’étudier au collège de Ouarzazate. D’autre part, C.et Y Brunet adhérents, sont allés à Fint et ont remis des pulls tricotés par les deux mamies de Livré sur Changeon.
  • MADAGASCAR : Comme décidé en 2010, nous avons apporté une aide ponctuelle de 960€ pour permettre de payer un deuxième instituteur à l’école de Mitsio. A la rentrée une deuxième classe adonc été ouverte dans cette petite école qui accueille 70 élèves. Mme M.O. Delamarre, lors d’une mission humanitaire à Madagascar, s’est rendue sur l’île de Mitsio et lors de son passage à Bruz , elle nous a fait un compte-rendu très positif de sa visite
  • Manifestations : Marchés à Bruz le vendredi 27 Mai et le vendredi 21 Octobre , Braderies à Pont-Réan le dimanche 17 Avril et à Bruz le dimanche 15 Mai. Lors de la Semaine du développement durable, le samedi 2 Avril, Bruz Solidarité et l’association Bretagne CENS (commerce équitable) ont tenu une buvette; Le 1er Mai ArgiLe et Barbotine organisait un Marché des Potiers. Il nous avait été demandé de nous occuper de la restauration et de la buvette. Pour la Fête de la musique le samedi 18 Juin, avec l’association « Sawuna »nous avons tenu une buvette. Pendant le Forum de la mobilité le samedi 24 Septembre, buvette de nouveau avec l’association « Les crayons d’Isa ».Les 26 et 29 Octobre, aide à la Vente de potirons du «Jardin partagé »et organisée par le CCAS; Vente de confitures à la porte de l’église à la fin des messes et à la boulangerie de Pont-Réan ; Soirée Karaoké, le vendredi 25 Novembre à l’Espace Vau Gaillard dans le cadre de la semaine des solidarités. Marché de Noël de Bruz le samedi 3 et le dimanche 4 Décembre ; Confection de paquets-cadeaux au magasin Picwic de Rennes. Trois journées de 8h en Décembre .Présentation de Bruz Solidarité aux élèves de la Maison ; vente d’artisanat et intervention à la Familiale Rurale de Goven qui organisait un marché de la solidarité dans le cadre de leur formation ;Présentation de notre association lors de l’opération « Bol de Riz »au Collège St Joseph de Bruz. Nous avons reçu un chèque de 1675€.

  • Présentation de l’association à des élèves de 4e du Collège Pierre Brossolette de Bruz. Ils préparaient un travail sur la solidarité. Une exposition pendant la Semaine des Solidarités s’est tenue en Octobre dans le hall de l’hôtel de ville.Rencontre de jeunes de 5e de l’aumônerie, dans le cadre d’une action de solidarité. Ils sont venus à la soirée Karaoké ;Participation à l’AG du Collectif Haïti 35 ; Présence au Forum des Associations au COSEC.Journée du Refus de la misère, organisée cette année par la municipalité de Bruz Nous étions présents et avons chanté l’action de notre association sur l’air d’une chanson de J.J Goldman « Je te donne ».Conseil de la Vie Associative et du Bénévolat. : M.A Bilem siège dans cette structure. La Charte de la vie associative a été élaborée et proposée à toutes les associations bruzoises.Un membre du CA participe avec les associations de solidarité (groupe : Agir pour mieux vivre ensemble) aux réunions du CCAS sur l’analyse des besoins sociaux de la commune.

 

ANNÉE 2010

  • Elle a été essentiellement consacrée à l’aide à Haïti après le séisme du 12 janvier.
  • Origine des dons : Adhérents et sympathisants, conseils municipaux de Bruz et de Pont Péan, Magasin Styl’photo, Associations « Riverains du Bd Pasteur » et « Bruz Alternance citoyenne » ,Collège Andrée Récipon d’Orgères ( quatre élèves de sixième ont vendu des gâteaux et réalisé une collecte de vêtements et de jouets), Ecole Champ l’évêque à Bruz: vente d’artisanat et confiserie à la fête de l’école, Bal populaire organisé par « Ty breizh Zik » et « Bruz solidarité » , animé par«Disco Évasion »
  • Montant des dons : 9046,74 € plus 4000 € ( 3000 € pour Léogane et 1000 € pour Bizoton) versés par le collectif 35 des amis d’Haïti soit au total 13046,74 €
  • Utilisation des dons : Février: Versement d’urgence à Léogane et à Bizoton d’une somme de 1500 € à chaque école :ces dons ont été utilisé , à Bizoton pour gérer l’urgence , à Léogane pour réparer les fissures de l’école et l’aide alimentaire.

  • Avril : Nouveau versement de 2000 € à chaque école : A Bizoton ,il a permis de nourrir les orphelins et d’assurer l’accueil tout l’été .A Léogane des maisons ont pu être reconstruites.
  • Juin : un don de 1000 € à Bizoton a été utilisé pour la construction d’un hangar abritant six classes. 3000 € doivent être utilisés prochainement pour une cantine et une clôture à Léogane.
  • Par ailleurs les engagements habituels concernant les salaires des instituteurs et les écolages ont été tenu; Pour 2010, ils ont été légèrement augmenté soit 3000 euros pour chaque école. (versement en février et en septembre)
  • Le Maroc n’a pas été oublié: 500 € vont permettre la location d’une maison pendant 10 mois pour héberger les élèves de Fint allant au collège à Ouarzazate.
  • Manifestations Participation 2 fois au marché de Bruz, bal populaire le 02.04, aux braderies de Pont Réan en Avril et de Bruz en Mai, à la fête de la musique (buvette en Juin), au forum des associations, journée du refus de la misère, vente d’artisanat au grand logis . Rencontres avec le collectif Haïti 35 afin d’optimiser l’aide en Haïti, soirée témoignages et débats en Mars suite à la visite des 2 écoles de sympathisants haïtiens de l’association, soirée repas à Betton, intervention au lycée St Joseph à Bruz, à l’école primaire de Laillé.Soirée repas haïtien en Octobre pour fêter les 30 ans de Bruz Solidarité avec Bob Bovano

soirée haitienne avec Bob Bovano (2ème en partant de la gauche)

ANNÉE 2009

  • HAÏTI : L’ école de Bizoton a reçu 2600 euros et celle de Léogane 3000 euros afin de payer les salaires des instituteurs, les fournitures scolaires et les frais d’écolages. visite d’un sympathisant de l’association à l’école de Léogane
  • MAROC : Contribution de 400€ aux frais d’hébergement des enfants de Fint se rendant au collège de Ouarzazate.

repas dans la maison

  • BOLIVIE : En partenariat avec l’association SAWUNA, nous avons contribué à hauteur de 300 euros à l’achat de fournitures scolaires pour l’école de PABLO AMAYA
  • Manifestations : Participation 2 fois au marché de Bruz, aux marchés solidaires de Lassy en Avril et de Betton en Décembre, aux braderies de Pont Réan en Avril et de Bruz en Mai, à la fête de la musique (buvette en Juin), au forum des associations, journée du refus de la misère, vente d’artisanat au grand logis. organisation d’une soirée marocaine le 27.03 (photo ci dessous)

soirée marocaine

ANNÉE 2008

  • HAÏTI : Les écoles de Bizoton et de Léogane ont bénéficié ,en plus de l’aide habituelle, d’un soutien supplémentaire en novembre de 1000 euros par école, compte tenu des désastres causés par les ouragans.Nous nous orientons églement vers une aide à l’élevage par l’intermédiaire de L’AHPEL(association haïtienne pour la promotion de l’élevage)
  • MAROC : Financement partiel d’un projet permettant l’arrivée d’eau potable à TIMSALE (à la demande de l’instituteur de Fint)et distribution de jouets, maillots de foot lors de la visite sur place du Président de l’association

distribution de jouets à Timsale

  • RWANDA : Participation financière à la formation d’une jeune rwandaise séjournant en France
  • Manifestations Participation au festival des arts haïtiens : Présentation de deux spectacles de contes haïtiens ,l’un aux enfants l’autre aux adultes. Interventions dans des classes de CM :Présentation d’Haïti: géographie ,histoire ,culture et problèmes sociaux actuels; Soutien ,avec d’autres associations ,à plusieurs familles menacées d’expulsion; Participation à des marchés,braderies, semaine européenne de la jeunesse, fête de la musique et journée du refus de la misère.

 

ANNÉE 2007

L’aide à l’éducation reste notre priorité

  • HAÏTI : Participation aux salaires des instituteurs et aux frais de scolarité pour les écoles de BIZOTON et de LEOGANE
  • MAROC : Achat de matériel scolaire pour l’école de FINT
  • BOSNIE : Soutien à l’école de BILECA
  • BURKINA FASO : Participation à la construction d’une école à POON avec l’association »Échange Afrique INSA » de Rennes
  • BOLIVIE : une nouvelle participation de l’association a permis l’achat de tenues sportives aux élèves de trois écoles de cette région de Bolivie.Une soirée a été organisée le 9 novembre 2007 avec Claudine Mourier pour permettre aux adhérents et au public de découvrir la Bolivie, les projets de QALA UTA et les efforts réalisés par les villageois pour faire revivre leur culture ancestrale.

  • Manifestations : Marchés et braderies au nombre de cinq. Rencontre avec un sociologue haïtien,Louis Auguste Joint

 

ANNEE 2006

  • Mise à jour des statuts.
  • Début de l’aide à une école de LEOGANE fondée en 2002, à 70 kms de PORT AU PRINCE en HAÏTI, gérée par un collectif de paysans.
  • Participation au festival des ARTS HAÏTIENS organisé par « HAÏTI COULEUR, HAÏTI CHALEUR » à RENNES et aux TROIS MOIS EN INDE à ST -JACQUES.

    spectacle de contes à l'espace Vau Gaillard

    • Autres manifestations : Journée Haïtienne avec film sur le VAUDOU DANS L’HISTOIRE D’HAÏTI et avec la musique du chanteur et guitariste BOB BOVANO; Exposition de peintures haïtiennes en coopération avec l’A.PA.M (Association pour la Promotion des Arts du Monde); Nouvelle coopération avec LEIZIG : contribution à la construction de structures Ethna-touristiques dans un village de BOLIVIE.; l’association Appui Rwanda a apporté des aides d’urgence pour répondre à des situations dramatiques: reconstruction d’une maison, achat d’une vache pour une femme seule sans ressources, soins pour un enfant …

ANNÉE 2005

  • Premiers contacts avec «VOLONTARIAT EN INDE» aboutissant à la journée de solidarité en mai: vente d’artisanat de PONDICHERY et réunion-débat sur «le mariage en INDE»
  • Première décision concernant une aide à un village de Sud Marocain (FINT, à quelques kms de OUARZAZATE).
  • Aides diverses vers le PAKISTAN et le DARFOUR sans oublier la continuation de nos actions en HAÏTI et en BOSNIE ! A plusieurs reprises, des aides ponctuelles ont été transférées par HANDICAP INTERNATIONAL ( PAKISTAN, INDONESIE, après le tsunami)
  • braderie de Bruz et marchés le vendredi

Braderie bruz

ANNÉE 2004

  • En mars, coopération avec « SANTE SANS FRONTIÈRE » (antenne de BOURG DES COMPTES) : envoi de médicaments au NIGER.
  • En avril : nouveau voyage en BOSNIE avec visite des écoles (Bileca et Mostar), du Centre Culturel Français et du Centre d’Handicapés de MOSTAR. Participation des écoliers de BRUZ (collecte de livres)

école Sveti Sava à Bileca

  • autres actions : Conférence sur le Commerce Equitable ; Pétition pour le DARFOUR ; Collecte pour HAITI après l’ouragan, avec le Collectif 35 des AMIS d’HAÏTI. Début de coopération avec LEIZIG pour l’aide à la communauté MANILLA ALMENA ( mise en valeur d’un village de COLOMBIE) ; Deuxième marché de NOEL à BETTON.

ANNÉE 2003

  • Manifestations : exposition d’Art Naïf Haïtien et conférence sur HAÏTI avec ENFANCE ARC EN CIEL ; Travail avec une classe de CM 1 : après la présentation de nos actions, les enfants décident la réalisation d’affiches et participent à la collecte pour le MAROC avec ENTRAIDE SANS FRONTIERE ; évocation du problème du logement des apprentis de KER LANN ; Premiers contacts avec le collectif 35 des AMIS DE HAÏTI ; Participation à la quinzaine du Commerce Équitable. Prise de contact avec le Collectif HAÏTI de France.; Première participation au marché de NOËL de la Solidarité à BETTON.

 

ANNÉE 2002

  • Participation à la campagne de signatures en faveur de la pétition «VOTONS POUR UN MONDE PLUS JUSTE »
  • Conférence – débat : PORTO-ALLEGRE, POURQUOI ?
  • Réunion,en mai, avec sœur SARAH, travaillant en EGYPTE, pour assurer la scolarité des plus pauvres, dans l’esprit de sœur EMMANUELLE.
  • Eté 2002 : voyage de 2 représentants du bureau à MOSTAR et BILECA ; visite des écoles.

ANNÉE 2001

  • Visite à l’école de BIZOTON d’une représentante de BRUZ SOLIDARITE.
  • Décision prise, avec l’appui d’une jeune Bosniaque, d’aider 3 écoles de la région de MOSTAR.
  • Participation à la campagne «Exploiter n’est pas jouer» pour lutter contre le non-respect des droits sociaux dans le travail.

ENTRE 2000 et 1990

  • Les 20 ans de l’Association sont fêtés dans une crêperie de BRUZ

  • Actions poursuivies vers la BOSNIE, MADAGASCAR, HAITI.
  • HAÏTI: Envoi de livres scolaires .Exposition vente d’artisanat. L’association ENFANTS, AVENIR DU MONDE apporte des compléments d’information sur HAÏTI.

  • MADAGASCAR : remise de médicaments
  • Première aide à la BOSNIE : école de MOSTAR. et Collecte de signatures pour la condamnation des crimes de guerre en ex-YOUGOSLAVIE. Envoi de colis de survie en BOSNIE et au KOSOVO. Collecte de signatures pour SARAJEVO LIBRE ET UNITAIRE; Des aides sont sollicitées pour un orphelinat de SARAJEVO.Collecte au profit des réfugiés du KOSOVO à KUMANOVO. Subvention accordée par le Conseil Général pour continuer l’aide au KOSOVO. Organisation d’une collecte pour la BOSNIE et la CROATIE avec «AMITIES FRANCO CROATES».
  • Autres actions : Signature d’un appel pour un contrôle citoyen de l’O.M.C afin que cet organisme soit subordonné au respect de la Déclaration des Droits de l’Homme ; Présentation dans les écoles de l’A.F.S et de ses projets de développement au CAMBODGE. Les élèves participent à une marche au profit de ces projets ; spectacle avec participation des ballets cambodgiens de l’A.K.I.V (Association Khmère d’Ille et Vilaine).Découverte du café MAX HAVELAAR avec « PEUPLES SOLIDAIRES ». Rencontre «Khméro-bretonne» pour l’aide au CAMBODGE, soirée festive.

  • visite à Bizoton en Haïti de 2 représentants du bureau (photo ci dessous)

l'equipe enseignante à Bizoton

quelques actions AVANT 1990

  • Un couple de Roumains vient rendre compte de l’acheminement de l’aide matérielle récoltée pour des villes roumaines.
  • Participation au rassemblement pour la paix au CAMBODGE, à RENNES.
  • En partenariat avec 5 groupes TIERS MONDE, organisation en mars de la fête de la Solidarité à BETTON pour un village du SÉNÉGAL.
  • EN 1989 : Début de l’aide à la scolarisation en HAÏTI avec les premières aides aux salaires des enseignants de l’école de BIZOTON (banlieue de PORT AU PRINCE)

classe de filles à bizoton

  • Première participation au forum des Associations Bruzoises .
  • Vente au marché en faveur des 160 000 réfugiés cambodgiens dans les camps de Thaïlande.
  • La question est posée de poursuivre une coopération avec une école de Ségou ou de financer un projet scolaire en Haïti,
  • Mr l’abbé Marcel Gasnier nous présente son voyage en Thaïlande en Juillet.
  • Poursuite des actions vers le Sud-Est asiatique par l’intermédiaire du Docteur SAUR (médecin cambodgien établi à Rennes) et de l’A.F.S. (Association Finistérienne de Solidarité).
  • Envoi de médicaments vers le Panshir (Afghanistan) et vers la Pologne.

 

Laisser un commentaire